Berck : Concours pour la crème des chefs

Le « panier mystère », le premier concours organisé par les Maîtres Restaurateurs a fait escale à l’AFPA de Berck. Sept chefs de la grande région nord pour une place en finale.

Le panier mystère. Le premier concours organisé par l’association des maîtres restaurateurs est assurément voué à un très bel avenir. Le concept, le déroulement mais aussi l’esprit de ce concours doivent lui permettre d’être rapidement une référence en matière de gastronomie dans notre pays.

Le principe. Sept maîtres restaurateurs, des professionnels titulaires du seul titre professionnel reconnu par l’État, doivent composer un plat avec des ingrédients qu’ils découvrent au dernier moment. Tous disposent des mêmes conditions et des mêmes produits frais. Lundi dans les locaux de l’AFPA, Olivier Foulon du Domaine Saint-Clair à Étretat, Thomas Lemelle du Saint-Hilaire à Rouen, Frédéric Megnien des Jardins d’Hamadryade de Villeneuve d’Asq, Moïse Piquet du Jean’s café au Touquet, Guillaume Roches des Tourelles au Crotoy, Victorien Scellier des Airelles à Neufchâtel-en-Braye et Eugène Hobraiche du Haut bonheur de la table à Cassel ont quatre produits imposés : du suprême de volailles de Licques, des écrevisses, du Maroilles et de la poitrine fumée. Les chefs disposent d’un marché avec fruits, légumes, aromates et autres produits de base de la cuisine.

Le concours. Les candidats ont 3 heures et dix minutes pour découvrir et élaborer leur plat en compagnie de leur commis désigné par tirage au sort. Un premier jury technique évalue la technicité du chef en cuisine, l’hygiène, le respect de la sécurité… Les chefs doivent produire 5 assiettes. Une pour le shooting photo et la présentation et quatre pour le jury dégustation composé de 8 personnes dont plusieurs grands chefs, un critique gastronomique et diverses personnalités.

Le vainqueur. Après une épreuve très dense suivie de près par les stagiaires et le personnel de l’AFPA, le jury a rendu son verdict. Trois assiettes sortaient du lot avec une présentation remarquable. Olivier Foulon, chef au Domaine Saint-Clair à Étretat, trois fourchettes Michelin, remporte l’étape berckoise et participera à la finale le 12 avril prochain à Paris pour décrocher le titre de « Chef Maître Restaurateur de l’année ».

Article Le Réveil de Berck