Nicolas Saint-Maxent, 3e génération d’éleveur de la volaille de Licques

#

On fait un petit bilan sur son parcours depuis son arrivée dans la coopérative, il y a 20 ans !

Nicolas Saint-Maxent n'a pas souvent l'occasion de s'ennuyer au quotidien.

Installé dans la coopérative Licques Volailles depuis 2000, il a repris le flambeau transmis à son père Julien Saint-Maxent par son grand-père avant lui, Marcel Saint-Maxent. Il figure ainsi parmi la 3e génération d'éleveur dans la famille Saint-Maxent ! Et il n'en est pas peu fier.

Eleveur de volailles et responsable de l’abattoir Licques Volailles, il cultive 110 hectares de terres, produit 30000 poulets produits par an et 2500 chapons pour les fêtes. Ses animaux sont répartis dans 6 bâtiments de 400m² maxi, et ont tous un accès libre à l'extérieur sur un parcours herbeux de 10000m² par bâtiment. Tout ça avec l'entretien et les réparations que ça implique régulièrement.

Nicolas Saint-Maxent n’élève que des volailles Label Rouge dans l'aire géographique IGP (Indication Géographique Protégé obtenue en 1996) "Volailles de Licques", dont le cahier des charges est très strict et la traçabilité imposée. Il faut toujours veiller à respecter les normes attendues.

Les volailles de Nicolas Saint-Maxent sont nourries sans d’antibiotiques; une transition vers une alimentation auto-produite est en test actuellement, afin d'être moins dépendant des marchés et des centrales d’achats, pour un meilleur contrôle des couts et de la qualité de la nourriture donnée chaque jour aux animaux.

Aujourd'hui, s'il essaie de lâcher un peu de lest, il passe chaque jour vérifier que tout va bien dans ses installations. Une belle transmission du flambeau au sein de la famille Saint-Maxent, que Nicolas entend bien perpétuer.

Source : Les Echos du Touquet