Comme chaque deuxième week-end de décembre, la dinde est à l’honneur à Licques. Un événement de fête et de gastronomie locale, dont le traditionnel défilé sera toutefois marqué cette année par l’absence des dindes, en raison des restrictions dues au risque de grippe aviaire.

#

Le programme des festivités.

Ce samedi, à partir de 18 h 30, rendez-vous est donné pour le défilé déjanté des Codineries. Musique, animations et personnages extraordinaires défileront en musique dans la rue du bourg pour rejoindre le parvis de l’abbaye.

Dimanche, le cortège de la Confrérie de la dinde s’élancera à 10 h, sur la place du bas du village. Quelques modifications y ont été apportées suite à l’interdiction de laisser circuler les dindes en tête de cortège, en raison du risque de grippe aviaire.

«  Compte tenu du peu de temps qui nous a été imparti, n’ayant été prévenu que mercredi vers midi, nous n’avons pas modifié profondément le défilé. L’espace de départ sera largement réaménagé, le cortège des confréries sera renforcé et tous les participants porteront un ruban noir à leur veste en signe d’année noire pour la volaille et ses producteurs  », explique Julien Saint-Maxent, président du directoire de Licques Volailles, organisatrice. La confrérie profitera de l’événement pour introniser ses nouveaux membres.

Par ailleurs, ce samedi soir, mais aussi dimanche midi, les participants auront l’occasion de se restaurer au cours de repas forts en produits licquois, animé par l’accordéoniste Michel Pruvost (le dimanche midi).

Article La Voix Du Nord